BLOG DE METEOROLOGIE 

Alors que nous vivons une année remarquable au niveau des températures avec une récurrence de périodes avec des anomalie thermiques élevées (périodes chaudes) sur une grande partie de l'Europe occidentale, il est intéressant de jeter un coup d'oeil sur les anomalies thermiques observées sur tout le globe et de les comparer avec les valeurs...

Depuis quelques années, on semble observer une modification des zones géographiques traditionnelles des centres d'action, favorisant les périodes anticycloniques à répétition sur l'Europe occidentale et plus particulièrement sur la France et le Bénélux.

Et si nous vivions en fait une période très chaude comme celle en 1300 qui semble avoir causé, en raison de la fonte des glaces, le dénommé « Petit Âge Glaciaire », l'une des périodes les plus froides des 10 000 dernières années selon cet article?

En mettant toutes les moyennes mensuelles de l'anomalie thermique globale issues de plusieurs sources(*) depuis janvier 2011 jusqu'en décembre 2021 sur graphique , constatation est faite qu'une cassure dans l'évolution de la température globale s'est manifestée entre 2016 et 2017.

Cet album démontre visuellement très bien que les glaciers évoluent fort au cours des années avec des reculs (décrues) et avancées (crues) régulières selon les situations météorologiques hivernales et estivales.

Commentaires: luctrul@gmail.com
Editeur responsable: Luc Trullemans