BLOG DE METEOROLOGIE 

Concernant les niveaux marins, la concordance entre les marégraphes et les satellites est à première vue satisfaisante : on observerait ainsi une élévation apparente du niveau de la mer de l'ordre de +4 mm par an (± 1 mm) sur les trente ou trente-cinq dernières années.

À l'école, le Gulf Stream était ce courant chaud qui traversait l'Atlantique Nord. Faux, nous dit l'océanologue Julie Deshayes, qui évoque les nombreux tourbillons convergeant vers l'Europe. La question demeure : ces courants s'affaiblissent-ils, et avec quelles conséquences pour le climat ?

La valeur moyenne de l'anomalie thermique globale qui avait atteint, avec une valeur moyenne de +0.66° (base 1981-2010), un pic relativement élevé en novembre 2020 , a inversé la tendance en décembre 2020 et a continué sa baisse ensuite pour atteindre une valeur moyenne relativement faible de +0.12° en ce mois de février 2021.

Commentaires: luctrul@gmail.com
Editeur responsable: Luc Trullemans