L'anomalie thermique globale ne dépasse plus +0.1° suite à des vagues de froid sur et autour du Pôle sud

07/06/2021

Que ce soit l'indice du Climate Reanalyzer (calculé à l'Université du Maine) ou celui du NCAR (calculé au National Center of Environment Protection), l'anomalie thermique moyenne du globe s'est figée depuis quelques jours vers +0.1°C suite à de fortes anomalies négatives observées sur l'Antarctique où les températures sont parfois inférieures à 20° par rapport aux normales de saison pour début juin. 

Dans l'hémisphère nord nous observons également 3 pôles froids négatifs mais toutefois moins imposants qu'en Antarctique qui recouvrent le nord du Canada, la Sibérie et le Tibet . Les températures basses relevées dans ces trois régions  contribuent également à la valeur relativement basse de l'anomalie thermique globale moyenne relevée en ce début du mois de juin 2021.

Commentaires: luctrul@gmail.com
Editeur responsable: Luc Trullemans