RESEAU D'OBSERVATIONS DES CUVETTES FROIDES DE L'EST DE LA BELGIQUE

08/09/2020

Lorsque l'air ambiant se refroidit sur tout le pays suite à un ciel bien dégagé il fait très frais dans les provinces du Luxembourg et de Liège, avec plus de 25 points de mesures qui mentionnent entre 1 et 5ºC de moins qu'annoncé par les services météorologiques, notamment en Haute Belgique.

Très intéressé et curieux par rapport à ce phénomène, le météorologue verviétois Mickael Bleret s'est lancé dans l'installation de nouvelles stations météo automatiques qui sont et seront placées dans différents endroits des vallées de Haute-Ardenne en région verviétoise.

Ces stations sont notamment localisées en Communauté germanophone (Neidigen, Montenau, Schonberg, Recht, Küchelscheid, Elsenborn...). 

D'autres seront prochainement installées à Jalhay ou encore à Moulin du Ruy, dans la commune de Stoumont.


« Ces stations nous permettent de relever les valeurs à des endroits situés en fond de vallée », souligne Mickael Bleret. 

« On remarque qu'il y fait plus froid que sur des plateaux alors que nous sommes situés moins haut. 

Cela s'explique par le fait que là, nous avons un temps calme, dégagé et avec peu de vent. Pendant la nuit, l'air froid, plus lourd, s'accumule dans les fonds de vallées.

 Il n'est pas rare qu'on y observe jusqu'à 5 voire 6ºC de différence avec la température minimale prévue par les services météorologiques.

 L'objectif n'est pas du tout de lui faire concurrence mais bien d'améliorer les prévisions dans ces endroits parfois fort reculés. »

COLLABORATION IMPORTANTE

Dans le cadre de ce projet, Mickael Bleret collabore avec une figure bien connue du milieu météorologique belge. 

En effet, il travaille avec Luc Trullemans sur les relevés émis par ces nouvelles stations.

Il est important de préciser que celles-ci sont installées chez un particulier car les deux météorologues ont besoin d'une borne wifi pour que les relevés soient envoyés directement sur leurs ordinateurs.

« Quand le temps est clair, serein et dégagé comme ces derniers jours, on remarque effectivement que les températures sont plus froides dans des vallées à 400 mètres d'altitude plutôt que sur des plateaux à 500 ou 600 mètres », détaille Luc Trullemans, qui habite Recht depuis une dizaine d'années.

 « Si le temps est venteux, instable ou perturbé , qu'il neige ou qu'il pleut, on retrouvera les températures les plus basses  à Elsenborn et Botrange. 

Via nos relevés de température, on veut signifier aux prévisionnistes de l'IRM à Bruxelles que le climat est beaucoup plus continentalisé qu'il n'y paraît dans l'est de la Belgique. 

Si la région que nous suivons est composée principalement de villages et hameaux, cela représente quand même près de 80.000 personnes qui ont des conditions plus froides que celles qui sont généralement annoncées par les services météorologiques. »

Commentaires: luctrul@gmail.com
Editeur responsable: Luc Trullemans