Les feux de forêts et le climat méditerranéen (janvier 2020)

Tous les ans et plus particulièrement tous les étés , qu'ils soient dans l'hémisphère nord ou dans l'hémisphère sud, nous voyons apparaître de façon récurrente les feux de broussailles ou de forêts dévastatrices ravageant des centaines voire des milliers d'hectares suite à la sécheresse.

Il faute cependant savoir que ces feux sont étroitement liés à un type de climat que l'on nomme climatologiquement le climat méditerranéen que l'on rencontre sur l'ensemble des rives de la Méditerranée, aussi bien sur le continent européen que le continent africain ; 

En voici quelques infos:

Le climat méditerranéen proprement dit

Les étés sont chauds et très secs. 

La région est envahie par un air qui provient du Sahara à cause de la remontée des anticyclones tropicaux qui se sont déplacés vers le nord en suivant le mouvement apparent du soleil. 

L'air descend, se comprime et s'échauffe. 

Il interdit l'entrée de toute perturbation barométrique qui pourrait apporter de l'eau. 

L'ensoleillement est donc très long. Le ciel dépourvu d'humidité est très lumineux.

Les précipitations ont lieu en automne et en hiver. 

Elles se font sous forme d'averses brutales et tombent en peu de temps (de 50 à 100 jours selon les régions). 

Elles sont suivies d'un vent violent qui sèche tout rapidement. 

L'arrivée des perturbations (dépressions atmosphériques) en automne est due au recul des anticyclones tropicaux vers le sud. 

L'espace est alors libéré pour l'entrée des perturbations.

Les fortes différences de pressions entre celles qui règnent sur les régions continentales et celles qui sont liées aux dépressions provoquent des vents violents secs et froids (comme le mistral en Provence, la tramontane en Languedoc et Roussillon ou la bora dans les Balkans) près de la mer Adriatique.

La végétation qui lui est associée

Le climat méditerranéen regroupe principalement trois types de végétation. Elles sont adaptées à la sévère sécheresse de l'été :

  • la garrigue, où domine le chêne kermès ; c'est une végétation basse et discontinue de plantes très odorantes;
  • le maquis, là où le sol est acide, et qui regroupe entre autres plantes l'arbousier et le chêne-liège ;
  • la pinède, formée de pins.

Le climat méditerranéen ailleurs sur le globe

Ce même climat se rencontre également ailleurs dans le monde , le plus souvent sur les façades occidentales ou méridionales des continents, entre 30 et 45 degrés de latitude :

En dehors du bassin méditerranéen, un climat similaire apparaît, à l'ouest ou sur le sud des continents, dans le prolongement des déserts littoraux, sur des zones d'extension limitée. 

Ces régions sont soumises pendant la saison froide au régime tempéré océanique, avec des perturbations d'ouest pluvieuses auxquelles des périodes plus calmes succèdent. 

En été, l'anticyclone subtropical apporte un temps clair et stable, avec des vents faibles et des précipitations absentes ou exceptionnelles.

1. En Amérique du Nord, on retrouve ce type de climat en Californie du Sud à l'extrême Nord de la Basse-Californie et dans la vallée de Sacramento. 

2. En Amérique du Sud, on retrouve ce climat sur une partie du littoral chilien (région de Santiago et de Valparaíso) ainsi que dans la vallée centrale du Chili. Les précipitations, apportées par les flux perturbés de l'océan Pacifique venant de l'ouest, y sont médiocres (400 mm de moyenne annuelle à Santiago du Chili). 

La sécheresse estivale de ces régions, liée aux hautes pressions subtropicales, est quasi absolue. L'hiver est doux, les moyennes oscillent entre 7 °C et 13 °C en plaine, mais les coups de froids sont possibles. Les mois les plus chauds dans l'hémisphère nord, sont août ou septembre.

3. La région du Cap, en Afrique du Sud 

4.  le Sud de l'Australie (Perth et Adélaïde) ont pour particularité d'avoir des températures très clémentes en hiver (le gel y est très rare) et des étés chauds avec des matinées souvent brumeuses sur les littoraux. 

Atouts, contraintes et risques pour les hommes

Pour les hommes, le climat méditerranéen présente un ressenti agréable, avec ses longues périodes ensoleillées et sa douceur hivernale d'autant plus qu'en été les épisodes de pluie sont presque inexistants. . 

Il n'est pas surprenant que le bassin méditerranéen ait été un des grands foyers de civilisation antique, car les hommes pouvaient y pratiquer une agriculture variée assurant leurs besoins alimentaires, et très peu soumise au gel. Cependant l'irrigation est souvent nécessaire, particulièrement en été.

Ces conditions climatiques ont de plus en plus favorisé le tourisme avec l'établissement de lotissements, de nombreuses infrastructures touristiques et/ou des quartiers résidentiels de luxe. 

Mais le climat méditerranéen est aussi sujet à des phénomènes météorologiques brutaux, en particulier les pluies orageuses des intersaisons, courtes dans le temps mais pouvant être très violentes et dévastatrices (en matériel et en vies humaines). 

==> L'aridité estivale peut aussi être source de pénuries d'eau et d'incendies de maquis et de forêts, même si ces derniers sont souvent d'origine humaine.

Vous aurez directement remarquez que ce sont surtout ces régions qui , depuis la deuxième moitié du siècle derniers, sont régulièrement touchées par les incendies qu'ils soient d'origine naturelle ou criminelle!