L'anomalie thermique globale a continué à baisser en février 2021

13/03/2021

La valeur moyenne de l'anomalie thermique globale qui avait atteint, avec une valeur moyenne de +0.66° (base 1981-2010), un pic relativement élevé en novembre 2020 , a inversé la tendance en décembre 2020 et a continué sa baisse ensuite  pour atteindre une valeur moyenne relativement faible de +0.12° en ce mois de février 2021.

Il est un fait que le phénomène "El Nina" qui se traduit par une diminution de la température à la surface des eaux de l'est de l'océan Pacifique,  joue un rôle primordial sur la baisse de cette  valeur moyenne globale! 

https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/climatologie-nina-10170/

L'anomalie thermique globale  moyenne est calculée en tenant compte des différents rapports communiqués par les 5  institutions qui calculent journellement l'anomalie thermique soit à 2m, soit dans la basse troposphère  : 

NCEP/NCAR (Organisme météo officiel des E-U)

NASA/GISS (Goddard Institute for Space Studies)

CLIMATE REANALYZER (Université du Maine)

UAH (Université de Huntsville, Atlanta)

ECMWF/COPERNICUS (Centre européen d'observation du globe)


NB: 

Ce qui reste significatif en analysant sur plusieurs années les courbes des différentes anomalies thermiques globales mensuelles depuis 2012, est l'apparition depuis début 2016 d'un plateau avec une valeur moyenne d'environ +0.5°   .



Commentaires: luctrul@gmail.com
Editeur responsable: Luc Trullemans